Expériences de terrain dans l’application d’un référentiel de compétences et enjeux professionnels.
dfos – 12 août 2011 16h -18h – Karin Van Loon, Haute Ecole P.H. Spaak, Bruxelles

1. Résumé

En Belgique, les études de kinésithérapie de niveau Master sont dispensées en Hautes Ecoles ou à l’Université. Depuis quelques années, se profile la nécessité d’envisager une réforme de l’enseignement de la kinésithérapie tant pour optimaliser l’offre de formation que pour répondre aux attendus liés à la réforme de Bologne et envisager une modernisation de la formation. Au sein du Pôle Universitaire Européen Bruxelles Wallonie, deux Hautes Ecoles sont entrées dans cette réforme du curriculum par la construction d’un référentiel de compétences intégré, cadre de référence pour la formation et l’évaluation, donnant une vision actualisée des attendus d’un programme, sous forme de compétences. Cette démarche a débuté par la construction, sur une base participative, d’un référentiel de compétences intégré commun et se poursuit par un changement progressif du curriculum afin de développer une vision « pour un changement pédagogique » et de favoriser le développement harmonieux du travail de l’enseignant. Nous entendons par là, l’enseignement, la recherche et le rayonnement dans la société tout en repensant la pertinence des programmes.
Cette conférence explicitera le travail réalisé à l’aide de nombreuses illustrations et exemples et fera part des enjeux identifiés en termes de jeux d’acteurs, d’organisation de la formation, de changements pédagogiques et de l’identité professionnelle du kinésithérapeute.

2. Plan de la communication

1. Contexte de la construction du référentiel de compétences intégré (RCi)
2. Objectifs :
a. Amélioration du programme de formation (RF)
b. Changements pédagogiques (centré sur l’étudiant, pédagogies actives, approche programme)
c. Adéquation des évaluations à une approche par compétences (RE) – souci de cohérence
3. Méthodologie utilisée pour la construction du RCi
4. Présentation des caractéristiques principales du RCi
5. Porte d’entrée du changement : activités liées aux stages et à l’enseignement clinique = mobilisation des savoirs en situation
6. Enjeux :
a. En termes de jeu d’acteurs : étudiants, enseignants, professionnels de terrains de stages, institutionnels (communauté française, collaboration entre 2 institutions d’enseignement)
b. En termes d’organisation de la formation : savoirs/compétences + et plutôt que + lien logiciel APCi je mettrai le lien avec le logiciel entre parenthèse à titre d’exemple de liens avec des outils d’accompagnement du changement), regroupement de cours (plans de cours), travail collaboratif, transparence et cohérence
c. En termes de pratique d’enseignement : pédagogies actives (exemple de dispositif mis en place), pratique réflexive (entretien individuel superviseur stage/étudiant), GLEK (groupes d’échanges entre pairs sur un thématique)
d. En termes d’identité professionnelle, du profil des futurs kinésithérapeutes et de leur place dans les soins de santé et la société
7. Questionnements et perspectives

3. Ressources

Haute Ecole Paul Henri Spaak, Haute Ecole Libre Bruxelles I. Prigogine (2010). Référentiel de compétences intégré en kinésithérapie.
Parent, F., d’hoop, E., Baulana, R., Kahombo, G., Lejeune, C., de Ketele, JM. (2008b). Modèles de navigation dans un cadre d’approche par compétences intégrée (APCi). Taxonomie dans un cadre d’APCi. Bruxelles : ARE@ Santé ASBL
Parent, F. (2008). Formation, compétences et constructivisme : le référentiel d’évaluation, outil de cohérence dans les programmes de formation en santé dans Evaluer pour Former De Ketele, J-M., Baillat, G., Paquay, L., Thélot, C. De Boeck.