Dans un article paru dans le numéro d’avril de la revue Politique, Renaud Maes suggère que les politiques suivies en matière d’étudiants émargeant aux CPAS peuvent se comprendre comme étant situées à la confluence des évolutions des paradigmes politiques dans les secteurs de l’enseignement supérieur et de l’aide sociale. Il suggère également que le traitement réservés aux étudiants par les centres suite, notamment, au vote de la Loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l’intégration sociale, préfigurait les mécanismes d’activation des chômeurs tels qu’ils se déploient largement depuis et qu’une attention plus importante eût dû être portée à cet « épiphénomène » des étudiants usagers des CPAS par les acteurs politiques.

En savoir plus : Renaud MAES, « CPAS : chasseurs d’étudiants ? » in Politique, 64 (avril 2010).

Taggé sur :        

Laisser un commentaire